Danièle Boucon

« Ma démarche est de mettre mes photos et l’art à la portée de tous de manière simple et ludique »

Propos de Danièle Boucon, mai 2021
En écho à son exposition « En chemin », accueillie à la médiathèque des Minimes en 2021, la photographe toulousaine Danièle Boucon nous a accordé un entretien.

À lire ci-dessous quelques extraits de l’interview de la photographe Danièle Boucon par Murièle Modély, responsable du Fonds de conservation jeunesse

Comment êtes-vous passée à l’écriture d’albums photographiques pour enfants […] et comment s’est passée l’édition de votre premier livre Le petit bateau qui voulait voir la mer ?

Alors, tout d’abord, le livre a une place très particulière dans mon univers. C’est quelque chose que l’on peut avoir chez soi, relire, que l’on peut toucher, qu’on peut raconter, garder. Et puis, la naissance de ma deuxième fille a joué un grand rôle, car je baignais dans cet univers d’enfance. Ça a été en quelque sorte un jeu pour nous deux de faire les prises de vue qui ont guidé ces travaux, avec beaucoup de surprises et d’émotions. […]

Photo extraite de Le petit bateau qui voulait voir la mer, Danièle Boucon, az’art atelier éditions, 2018

L’idée d’éditer m’est venue il y a fort longtemps. Après, effectivement, une des difficultés, c’est de rencontrer la maison d’édition et la bonne personne avec qui ça va fonctionner et qui va pouvoir travailler avec vous. Donc, je dirais que ça a été le point un peu compliqué au départ. Mais j’ai eu la chance de rencontrer « az’art atelier éditions » qui est une maison toulousaine avec qui nous partageons des valeurs communes et qui m’a fait confiance. C’était vraiment une belle rencontre. Et pour moi, ça a été aussi la découverte d’un autre univers qui s’est traduit bien sûr par beaucoup de travail, et pour ce premier livre, par une aventure de deux ans. […]

Est ce que vous pouvez nous en dire un peu plus sur cet album […] ?

Je dirais qu’il y avait l’objectif de donner envie d’aller se promener sur le canal du Midi […] avec ce point de vue original depuis la lorgnette du petit bateau, ce petit bateau en papier au ras de l’eau, quelque part à peine plus bas que celui des enfants. Et le canal du Midi, c’est un peu mon terrain de jeu, j’habite en fait vraiment à côté, j’aime beaucoup ce lieu… Au départ, il n’y avait que des photos, l’histoire, le contenu sont venus petit à petit. C’est une randonnée dans laquelle le petit bateau cherche qui il est, cherche son chemin vers la mer le long du canal du Midi en interrogeant les animaux de plus en plus gros qu’il va rencontrer…. L’articulation textes-photos, c’est un travail qui a été mené de concert avec la maison d’édition […]. Et puis, une fois que la trame de l’histoire a été mise en place, de mon côté, j’ai continué à faire des photos pour compléter le propos initial. C’est vraiment dans ce sens qu’on a travaillé et c’est aussi souvent comme ça que je travaille moi même. […]

Comment est né et a évolué le projet En chemin [à paraître chez az’art atelier éditions] ?

En chemin, Danièle Boucon, az’art atelier éditions – à paraître en 2021

[….] Les photos existaient déjà avant la mise en œuvre du livre et je voulais les valoriser. On était parti sur un livre de facture traditionnelle, façon poche pour qu’il soit facilement manipulable et transportable, un petit peu comme un livre de chevet. Puis, le premier prototype est arrivé et là on a été très déçus. Parce qu’on avait carrément des photos qui étaient tronquées au milieu. Et ça ne correspondait pas du tout à ce qu’on souhaitait mettre en œuvre. Alors on a changé complètement de direction. Ça s’est traduit pour le coup par des photos pleine page sur un support rigide. Photos qui pourraient même être encadrées telles quelles… et auxquelles on a ajouté un verso, ce qui n’était pas prévu initialement. Ce verso apporte aussi tout son sens, un peu comme l’envers du décor : le jour, la nuit ; le positif, le négatif. Et donc, ça amène aussi de la fluidité dans l’enchaînement d’une image à l’autre. […]

Verso d’un cliché de En Chemin, az’art atelier éditions, 2021

[…] Vous avez par ailleurs une activité de médiation autour de la photo et en direction de différents publics. Est-ce que vous pouvez nous en parler ?

Effectivement, l’échange avec le public est majeur dans mon travail. J’interviens dans les écoles, les collèges, les quartiers prioritaires de la ville en particulier. Et ma démarche est de mettre mes photos et l’art à la portée de tous de manière simple et ludique, de valoriser la part créative de chacun selon sa sensibilité et, quelque part, de montrer que chacun peut devenir un auteur. Et puis, aujourd’hui, on vit dans un monde où l’image, dans tous les sens du terme, a pris beaucoup de place et donc apprendre à mieux maîtriser cet outil, je pense que c’est un véritable atout.

Est ce que vous auriez une expérience particulière à partager avec nous ?

Pour cette année, un très beau projet qu’on a mené avec le collège Guillaumet à Blagnac, avec deux classes de troisième, où pour traiter du sujet des violences faites aux femmes et de l’inceste, on a revisité deux contes de Perrault : Barbe-bleue et Peau d’âne. Avec tout un contexte photographique, les enfants se sont mis en scène et ils ont fait les photos. On a fait tout un travail préliminaire pour les guider, pour leur donner le matériel. Mais ce sont eux qui ont tout fait […]

Photo réalisée par une classe de troisième du collège Guillaumet (Blagnac) autour du conte de Barbe Bleue

Danièle Boucon vit à Toulouse depuis plus de quarante ans. Elle s’est formée à l’art de la photographie au contact de photographes de renom. De l’exploration du monde et de la nature, en passant par les aventures d’un bateau en papier sur le canal du Midi, c’est au voyage intérieur qu’elle se consacre maintenant, d’où ses travaux sur l’enfance et le conte. Comme Alice, elle traverse le miroir, par la magie de l’image et de l’imaginaire pour une meilleure connaissance personnelle et une ouverture à l’autre. Sa démarche inscrit la photo comme un ‘révélateur’ de l’univers des possibles. Elle offre la part de liberté et d’autonomie à chacun.e dans un environnement en perpétuel mouvement. Cette démarche s’accompagne de médiations tout public. L’observation de tout ce qui nous entoure jusqu’au moindre détail, les rencontres et partages tissent les chemins de son parcours photographique. – En savoir plus : danieleboucon.monsite-orange.fr

Des livres de Danièle Boucon

Découvrir tous ses livres sur le site de az’art atelier éditions